Communiqué de presse : L’association belge pour la recherche sur l’obésité et PronoKal recommandent aux personnes en surpoids de se faire tester

« Toute personne ayant un poids sain et un mode de vie sain est mieux armée face à l’impact du Covid-19 »

Anvers – Plusieurs hôpitaux sont parvenus à la même conclusion ces dernières semaines : les patients Covid-19 en surpoids se retrouvent plus rapidement dans les unités de Soins Intensifs et connaissent une évolution plus grave de la maladie. C’est ce qu’a rapporté l’UZ Leuven, environ trois quarts des patients atteints du Coronavirus en Soins Intensifs étaient en surpoids (IMC supérieur à 25) et que l’IMC (Indice de Masse Corporelle) étaient en moyenne de 29. PronoKal Group, qui mène des études scientifiques et des recherches sur un mode de vie sain à travers le monde, et qui développe des accompagnements médicaux contre le surpoids et l’obésité, accompagne en Belgique plus de 3.000 patients chaque année. « Nous avons reçu un nombre impressionnant de questions ces dernières semaines. Les personnes en surpoids s’inquiètent, car elles appartiennent à un groupe à risque », explique Kelly De Wever, General Manager pour PronoKal Group Benelux.

Les personnes qui souffrent d’obésité commencent un combat contre une maladie et donc maintenant ce virus avec des armes inégales. Avec un IMC supérieur à trente-cinq, le risque d’être intubé est 7 fois plus élevé qu’avec un IMC de 25, c’est ce qu’a récemment révélé une étude lilloise. « Consultez le médecin à temps lorsque vous avez des symptômes qui ressemblent au Covid-19 et faites-vous tester », explique le Professeur Bart Van der Schueren du BASO (Belgian Association for the Study of Obesity).

Depuis un certain temps, la BASO plaide pour une approche large du problème de l’obésité et pour plus de moyens pour la recherche. « Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais les résultats en Belgique sont identiques et indiquent clairement que nous devons travailler davantage pour aider les gens à atteindre un poids sain, et pas seulement pour éviter le Covid-19. L’obésité est liée à de nombreuses maladies, dont le cancer et le diabète, qui compromettent sérieusement la qualité et la durée de vie de nos patients », complète le Prof. Van der Schueren.

« Toute personne ayant un poids sain et un mode de vie sain est mieux armée face à l’impact du Covid-19 » 

PronoKal Group, qui mène des études scientifiques et des recherches sur un mode de vie sain à travers le monde, et qui développe des accompagnements médicaux contre le surpoids et l’obésité, a reçu la semaine dernière, un nombre impressionnant d’appels téléphoniques. « Le Covid-19 nous fait prendre conscience de l’importance d’un poids sain. Au cours des dernières semaines, beaucoup de questions ont été posées à nos diététiciens à propos du lien entre le surpoids et le Covid-19. L’obésité est une maladie complexe, mais nous constatons qu’un poids sain et un système immunitaire fort sont désormais une véritable priorité pour beaucoup. Nous conseillons à toute personne qui souhaite passer les tests de se rendre chez l’un des 360 médecins généralistes qui ont suivi une formation spéciale afin de guider le patient vers un poids sain », complète Kelly De Wever.

Les résultats d’une étude à grande échelle en Belgique ont montré que près de la moitié (51%) des Belges sont en surpoids (IMC supérieur à 25) et que près de 18% sont obèses (IMC supérieur à 30). PronoKal Group continuera à soutenir les médecins généralistes avec des informations médicales sur le surpoids et l’obésité ainsi que sur la corrélation entre l’impact du Covid-19 et l’obésité. Le mercredi 13 mai, PronoKal organise pour les médecin un séminaire en ligne durant lequel plusieurs spécialistes donneront une formation sur l’interaction entre le Covid-19, l’obésité et le système immunitaire, et les traitements possibles. Plus d’informations sont disponibles sur le site pnkdieet.be (uniquement disponible en néerlandais).

Les patients obèses plus sensibles aux maladies infectieuses et plus difficiles à ventiler
Plusieurs virologues avertissent qu’une seconde épidémie du virus pourrait frapper encore plus fort cet automne. « Ceux qui veulent se préparer à une seconde vague de Coronavirus devraient non seulement se laver les mains régulièrement et continuer à appliquer les règles de distanciation sociale, mais aussi prendre soin d’eux-mêmes. Ceux qui sont attentifs à un poids et à un style de vie sain sont mieux équipés pour faire face à l’impact du virus et à toutes les autres maladies associées à l’obésité. En atteignant un poids sain, qui se concentre sur la perte de masse graisseuse en combinaison avec une rétention musculaire maximale, le système immunitaire est renforcé », explique Kelly De Wever, General Manager du PronoKal Group Benelux.

Sans vaccin, le risque d’une deuxième vague de contamination après l’été reste réel. « Il est alors important de réfléchir à la meilleure façon de faire face cela, car il semble maintenant que les personnes en surpoids sont plus durement touchées lorsqu’elles tombent malades. C’est également le cas pour une grippe “ordinaire”. Nous devons veiller à ce que les personnes obèses ne soient pas stigmatisées, mais reçoivent les soins dont elles ont besoin. Le test est primordial et devrait donc être de rigueur pour tous les groupes à risque face au Covid-19. La Belgique est honteusement à la traine, incompréhensible pour un pays avec un tel savoir-faire en matière de biotechnologie. En Flandre, le lien entre l’obésité et le développement de la maladie pulmonaire Covid-19 sera approfondi avec l’Université d’Anvers, si l’on peut compter un sur financement pour cela », conclut le Prof. Bart Van der Schueren.

À propos de PronoKal Group
PronoKal Group® est un groupe international qui a développé un traitement médical contre le surpoids et l'obésité et établi une passerelle vers un mode de vie sain. Le groupe est actif dans plus de 15 pays à travers le monde. Son siège social est basé en Espagne. En Belgique, la Méthode® PnK s'est fait connaître en 2012, quand celui qui allait devenir le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever, a perdu 50 kilos. Les produits sont exclusivement délivrés sur prescription médicale et les patients sont accompagnés par des diététiciens et des coaches.

Les résultats ne peuvent être utilisés par la presse qu'avec mention du PronoKal Group

Pour plus d'information et demande d'interview, veuillez prendre contact avec :
Wavemakers PR & Communications
Mailien Nguyen
+32 (0)472 38 49 51
mailien@wavemakers.eu

 

Contactez-nous
A propos de Wavemakers

A fresh thinking PR agency
We love to Make.Things.Move.

Ajoutez une solide dose de créativité à une approche stratégique mûrement réfléchie, assaisonnez avec un carnet d'adresses bien fourni et vous tenez la recette d'une campagne de relations publiques réussie. Avec une nouvelle perspective et grâce à notre réseau étendu, nous établissons un lien entre vous et votre organisation, d’une part, et la presse et les influenceurs, d’autre part. Nous opérons avec une stratégie RP rigoureuse, des relations ciblées avec la presse et les influenceurs, une formation aux médias de haute qualité et la maîtrise de la communication de crise.

Wavemakers
Stationsstraat 16, 9220 Hamme